COACHING PERINATAL

Cliquez ici pour modifier le sous-titre

Blog

afficher :  plein / résumé

Formation en coaching perinatal

Publié le 27 mai 2019 à 5:35 Comments commentaires (1)



Vous êtes en transition de carrière et rêvez d’accompagner de futurs parents  ?

Connaissez-vous le coaching périnatal ?

Un(e) coach périnatal(e) accompagne les parents et futurs parents  de la grossesse aux 3 premières années de la vie de bébé.

Cela vous tente ?

Nous organisons une formation en coaching périnatal, organisée par des formatrices expérimentées en coaching et en périnatalité?

Nous vous proposons une formation de plus de 140 heures sur les aspects théoriques, physiques et pratiques de la grossesse, l’accouchement et du postnatal, mais également sur les notions de base du coaching car au-delà des connaissances théoriques, être coach périnatal, c’est avant tout un savoir-être particulier : savoir accompagner, écouter, sans juger et sans conseiller.


La(e) coach périnatal(e) n’est pas là pour donner des conseils, mais pour accompagner  les parents, leur offrir une information la plus large possible. et leur permettre de   prendre les décisions qui leur conviennent le mieux en respectant leurs choix.

Le coaching périnatal est complémentaire aux métiers de la santé en périnatalité.

La(e) coach n'est pas un(e) thérapeute.

Elle/il  acommapgne les parents pour découvrir les clés leur permettant de faire des choix éclairés et qui leur correspondent.

Elle/il perme une réflexion autour de la naissance, elle/il permet aux parents de prendre confiance en leurs propres compétences afin de devenir autonome dans leur projet de naissance et d’accueil de bébé.


Envie d’en savoir plus, n’hésitez pas à nous contacter.


La prochaine session démarre le 7 septembre.



Coaching périnatal

Avenue Léopold Wiener 85

1170 Bruxelles

0489/15.47.62

www.coachingperinatal.be/formation

[email protected]


Etre enceinte l'ete

Publié le 24 mai 2019 à 7:00 Comments commentaires (0)




Etre enceinte l’été, ce sont quelques semaines de bonheur…. à condition de respecter quelques règles d’hygiène toutes simples !


Alors, comment balader son ventre rond, en profitant des tenues légères et du farniente tout en évitant les désagréments estivaux ?


1. Bien s’hydrater…

Il est important de bien vous hydrater en période de forte chaleur. N’oubliez pas que vous buvez pour deux ! Enceinte, passez à une consommation de 1 bouteille d’eau en temps normal à 2 ou 3 quand le thermomètre grimpe.

Evitez les sodas et autres boissons sucrées. Optez pour du thé froid ou une tisane, beaucoup plus rafraichissant !

Evitez de boire trop froid pour ne pas avoir de problème de digestion. Préférez l’eau à température ambiante.

Buvez par petites quantités et souvent.

Les fruits (melons, nectarines, abricots...) et les légumes (asperges, carottes, courgettes...) sont une très bonne source d'eau, ne vous en privez pas, d'autant qu'ils vous apportent quantités de vitamines.


2. Se rafraichir…

La chaleur chez la future maman peut provoquer des phénomènes désagréables : transpiration excessive, sommeil agité, voire petits malaises… Toutes les astuces sont bonnes pour vous offrir un coup de frais !

Le matin quand il fait encore frais, profitez-en pour bien aérer la maison. Ensuite, fermez stores, volets, rideaux…

Utiliser un brumisateur ou un ventilateur, effet rafraichissant garanti en cas de forte chaleur, même si ce n’est que temporaire, c’est déjà ça!

Pensez à vous rafraîchir en prenant une douche, en trempant vos pieds dans une bassine d’eau froide, en vous passant les poignets sous l’eau froide ou un gant humide sur la nuque, le buste, le front.

Un petit tour à la piscine, ça vous dit ? C’est encore le meilleur moyen de vous rafraîchir ! Sans oublier que la natation ou l’aquagym sont des sports excellents pendant la grossesse.


3. Adapter son alimentation…

En période de fortes chaleurs, plats trop lourds, trop riches en graisses ou trop épicés sont à éviter car ils rendent votre digestion plus difficile

Vos aliments amis ? Les viandes blanches, le poisson, les fruits frais, les légumes cuits… ça tombe bien, c’est la saison !

L’été est aussi synonyme de grandes salades et de crustacés. Mais pas pour les femmes enceintes cela est synonyme de prudence ! Si vous n’êtes pas immunisée contre la toxoplasmose ( maladie parasitaire qui peut affecter le fœtus), il vous faudra veiller à ce que les crudités soient parfaitement lavées.

Evitez de trop saler vos plats car cela favorise la rétention d’eau.

· On le rappelle : l'apéritif est proscrit. Pas d'alcool pendant neuf mois !


4. Une garde-robe fraîcheur…

Des vêtements amples et légers… voilà ce qu’il vous faut en cas de fortes chaleurs ! Vous devez avant tout vous sentir bien et être à l’aise dans vos vêtements.

Evitez les matières synthétiques qui ont tendance à faire transpirer. Optez pour le coton, le lin et aussi des couleurs claires qui « repoussent» la chaleur.

Côté chaussures, privilégiez les sandales souples, ouvertes dans lesquelles vous êtes vraiment à l’aise.

N'oubliez pas, même en cas de fortes chaleurs, que vos chevilles doivent être bien maintenues… alors exit les tongs !


5. Fuir le soleil…

Enceinte, le soleil est à consommer avec beaucoup de modération. Plus vous vous exposerez et plus vous risquez de voir apparaître le masque de grossesse !

Si vous le pouvez, évitez de sortir aux heures les plus chaudes, entre 12 et 17 heures (comme les bébés !).

Pour éviter le fameux masque de grossesse (taches brunes sur le visage dues à une hyperpigmentation), protégez votre visage avec un écran total et un chapeau à larges bords.

Au plus chaud de la journée, restez à l'ombre et au frais. Imposez-vous une sieste quotidienne.

 

6. Ménager ses jambes…

La sensation de jambes lourdes, provoquée par des troubles de la circulation sanguine, est plus présente encore lors de fortes chaleurs.

Pour prévenir cette sensation, évitez la station debout prolongée, privilégiez le repos et allongez-vous avec les jambes surélevées, en mettant un coussin sous le matelas.

Une douche bien fraîche au niveau des jambes et des pieds est également agréable.

De nombreux produits peuvent vous aider à ne plus ressentir vos jambes lourdes. Parlez en avec votre sage-femme ou votre gynécologue.


7. Les déplacements…

Bien que ce soit un mode de locomotion confortable, la voiture n’a pas que des avantages pour les femmes enceintes. Les vibrations du moteur peuvent provoquer des contractions et la position assise maintenue longtemps peut être à l’origine de crampes. Mieux vaut éviter de partir trop loin et quel que soit votre destination, il est raisonnable de s’arrêter toutes les heures pour se dégourdir les jambes ou s’allonger sur la banquette arrière.

Le train peut être un bon compromis, à condition de ne pas être trop chargée pour ne pas avoir à porter de lourdes valises.

Quant à l’avion, une femme enceinte ne devrait pas entreprendre un long voyage durant le dernier trimestre de sa grossesse.

Dans tous les cas, les risques de thrombose sont accrus. Pour les limiter, il suffit de porter des bas de contention, de bouger les jambes et de faire quelques pas régulièrement.

Du côté de bébé, il n’y a rien à craindre. S’il y en a un qui ne souffre pas de la chaleur, c’est bien lui, confortablement installé dans votre ventre. On peut avoir très chaud et suer à grosses gouttes, bébé s’en fiche royalement ! Son environnement ne change pas et son liquide amniotique reste à la même température. Eté comme hiver, bébé ne ressent pas les variations de températures et ne souffre donc pas de la chaleur.

Voilà, il ne vous reste plus qu’à profiter pleinement des beaux jours ! Bel été... 8)


Rss_feed